Zafourire, stages clown et spectacles de clown sur Facebook

Manille avec Clowns sans frontières

Images de la soirée de soutien du 23 mai 2014 …

 

Ciccina a participé à une mission à Manille, en octobre 2013. Une expérience humaine et artistique haute en couleurs et en émotions.

les 3 dernières photos sont de Thomas Louapre

Clowns sans Frontières est une association dont le but est de mettre en place des actions artistiques en faveur des populations victimes de la misère, de l’exclusion ou de la guerre, notamment les enfants.

Les artistes membres de Clowns sans Frontières sont comédiens, clowns, danseurs, acrobates, jongleurs, musiciens, marionnettistes… Ils quittent leurs scènes ou leurs pistes pour jouer des spectacles dans des bidonvilles, des camps de réfugiés, des centres d’accueil pour enfants des rues, des prisons pour mineurs ou des orphelinats. Depuis la création de l’association en 1994, 400 artistes se sont investis, plus de 1 000 spectacles ont été présentés dans 30 pays pour plus de 500 000 personnes.

Dans la plupart des pays, nous développons des collaborations avec des artistes locaux afin de promouvoir l’échange artistique et soutenir leur travail. Ces artistes deviennent les relais de Clowns sans Frontières.

www.clowns-sans-frontieres-france.org

logo clown sans frontiere

Un petit mot de l’équipe sur place

Yepali, — 12ème jour dans le cœur pourri et rayonnant de Manille.

Les mômes sont là, tantôt  somnolents et coriaces, tantôt incroyables d’énergie et de vivacité, à nous broyer les tympans en cassant un par un les 40 seaux qui nous servent de tambours. Coups de baguettes rageurs ou effusifs… va savoir ce qu’ils lâchent dans ces moments-là. La joie au cœur ils l’ont, les sourires nous rappellent à chaque instant que ces traîne misère encore plus cassés que leur tambour sont avant tout des minots, avec une capacité à s’émerveiller hallucinante et communicative.
Des minots… un minot… chacun d’eux est un monde. On l’oublie à force de considérer de loin la masse indéfinissable des « enfants des rues ». Deux jours de boulot dans chaque centre, plus un jour de répétition générale et un jour pour la fameuse « grande parade »… C’est dense comme l’air saturé de Manille, intense comme le brouhaha vrombissant des rues. Les rencontres sont furtives, mais quand au détour d’une blague, d’une accro, ou d’un coup de pinceau, on sent le courant qui passe sur le fil d’un regard, on cesse d’être d’un côté « le petit pas de chance » et de l’autre « l’étranger astéroïde » et la claque de la rencontre nous décolle du sol. Sans parole. Sans commentaire.
On a pris les activités à bras le corps, chacun dans sa spécialité donne le meilleur de soi. Expression artistique distillée dans les vapeurs de gasoil. Chaque jour est un nouveau challenge pour qu’à l’heure H, les enfants soient fiers et heureux de célébrer dans leur quartier les droits dont ils sont privés.
Les 6 artistes français se sont mêlés aux philippins. Homogénéité nourrie de différences. Comment te dire… comme une machine farfelue et bien bien huilée, comme une tête de tamarau sur un jeepney…
Les philippins, « les locaux », sont 5 cette année : Boy, le vétéran, qui petit à petit prend une place centrale dans les projets Clowns à Manille, Guido, qui pour sa deuxieme année sur un projet parade s’avère être l’homme de toutes les situations, Jerry, le deuxième musicien, Laurenz, jeune plasticien qui découvre tout « ça », et Daniel, le célébrissime danseur de houla hoop, dramaturge et metteur en scène, qui nous rejoint aussi cette année avec beaucoup d’envie et d’énergie. Le fil des années se déroulent, et le réseau se tisse, on rencontre de plus en plus de personnes avec qui on partage une certaine vision de l’art. Ceux qui se sont dit un jour que pourquoi pas pour eux, pour ces fameux minots.
… Bon… pour ce soir. Mais ça n’est pas fini… demain on se fait une escargolade de 2 mètres de diamètre…
et puis le 5, c’est la grande, l’immense, la magnifique parade, l »histoire de 600 enfants, qui un jour sont venu à dos d’aigle ou de dauphin pour célébrer leurs droits devant la mairie de Manille.
En attendant, plein de poutous. et vous dire que sans vous et votre soutien on ne tiendrait pas deux jours…
Si vous voulez voir quelque photos: https://www.facebook.com/pages/Clowns-Sans-Fronti%C3%A8res-France/153543541343347
à tout bientôt.
Vinc.